Le sens du sacré

Tout est mélangé dans nos sociétés, pourvu que ça rapporte de l’argent. Le capitalisme n’a aucune limite à partir du moment où il y a un marché. Dernièrement, j’ai même vu du thé au nom de « L’éveil du Bouddha ». L’outrance de nos sociétés capitalistes a déjà mené bon nombre d’entre nous dans une quête de spiritualité, d’une autre façon de vivre en tout cas, moins futile et plus respectueuse de l’environnement et des relations humaines.

Mais le plus difficile reste à faire. Remettre le sacré au coeur de nos vies. Et pour nous autres français, c’est particulièrement vrai, tant notre histoire nous a montré les difficultés de concilier spiritualité, quête de sens, vertu et sacré avec une vie mondaine où les émotions d’avidité, de pouvoir, de compétition, d’attachement, d’orgueil… sont omniprésentes. Le sacré est une inspiration à aller au-delà de nos vies mondaines. Et c’est ce même sens du sacré qui nous permet de le faire, car il nous porte à plus juste, plus vertueux, plus compassionné.

Le sens du sacré est une motivation, il s’allie à la foi dans son acception de confiance et nous porte à nous extraire des contingences mondaines pour voir plus subtil.

Christelle Hauteville-Chadorla

Articles Similaires

Christelle Hauteville Chadorla

Philosophe – Auteure –  Chroniqueuse

L’alliance de 2 belles cultures, française et bhoutanaise, unissant raison, spiritualité et sagesses bouddhistes, pour plus de lucidité et de conscience.

Egalement :
– Formatrice et thérapeute en Libération émotionnelle et karmique, dans une approche de psychologie, philosophie et méditations bouddhistes appliquées
– Fondatrice et gérante du centre bouddhiste Chadorla

LinkedIn

Dernière publication

Catégories

Restons en contact

Menu