À propos

Christelle Hauteville-Chadorla

  • Philosophe – Auteure –  Chroniqueuse, dans une approche de psychologie, philosophie et méditations bouddhistes appliquées, visant à faire descendre nos compréhensions dans nos comportements
  • Formatrice et thérapeute en Libération émotionnelle et karmique
  • Fondatrice et gérante du centre bouddhistes Chadorla

L’alliance de 2 belles cultures, française et bhoutanaise, unissant raison, spiritualité et sagesses bouddhistes, pour plus de lucidité et de conscience.

Mes activités…

…de philosophe et auteure

Des graines de sagesse pour plus de lucidité sur ce que nous créons.
Vous trouverez sur ce site des articles et podcasts autour de la philosophie, de la psychologie et de la méditation bouddhiste, dans une approche de bouddhisme appliqué qui vise à faire descendre nos compréhensions dans nos comportements et notre état d’esprit, et inversement.

…de formatrice et thérapeute

Des graines de sagesse pour plus de liberté intérieure et trouver sa justesse, au sein d’Harmonie & Croissance, depuis 2015.
Formation à la Libération émotionnelle et karmique sur la base de la philosophie, de la psychologie et de la méditation bouddhiste.   //  Intégration de ces connaissances dans mon travail thérapeutique pour amener à voir, comprendre et libérer les tendances karmiques et émotions racines (kleshas/Nyeumong) à l’oeuvre avec leurs conséquences sur le caractère, l’identité, les réincarnations et les situations de vie.


(1) Karma : tendances résiduelles inconscientes à la base de notre personnalité et de notre devenir. (2) Kleshas : émotions perturbatrices racines à l’origine de nos perceptions erronées.

…avec Khenpo Trinley Gyaltsen

Des graines de sagesse pour plus de soutien aux enseignements bouddhistes authentiques, faits de paix et de joie.
J’ai créé le centre bouddhiste Chadorla en 2015, pour donner un lieu d’enseignement du Dharma à mon époux, Khenpo Trinley Gyaltsen, professeur de bouddhisme et méditation. A 11 ans il entre au monastère. A 15, il effectue plus de 6 ans de retraite méditative. Il étudie ensuite la philosophie et obtient son doctorat au collège de Nalanda (A Rumtek au Sikkim). Il enseigne plus de 6 ans dans ce même collège et au monastère de Salugara, puis vient en France en 2005 enseigner à Vajradhara Ling en Normandie et à Kagyu Dzong à Paris. Nous nous  marions en 2010, il apprend le français et s’installe à Bourges en 2015. Il anime depuis lors les activités du centre bouddhiste Chadorla avec mon soutien. plein et entier. Lire sa bio complète

Ma sensibilité, mon parcours

Tout vient de nous, de nos pensées

Comprendre notre programmation

J’ai toujours cherché à savoir pour agir avec discernement et justesse. Je suis convaincue que ce que nous vivons, agréable ou non, vient de nous, de projections et de pensées, que tout est causes et conséquences. Je pressens aussi en profondeur une nature « parfaite », peut être « La nature de Bouddha ».  Mais comment demeurer dans cette nature et quelles sont les causes des comportements, tempéraments et de nos projections ? Quel est donc le programme qui nous a créés tels que nous sommes ? Comment modifier le code source et changer notre façon d’être, nos pensées et projections ? Et comment sortir de tout ça ultimement ? C’était ma croyance, ma quête, c’est devenu ma réalité. J’ai orienté mon travail vers l’introspection et j’ai changé en moi ce qui me heurtait dans le monde et chez les autres. A n’en plus douter, nous créons notre monde avec nos pensées.

Exprimer notre réalité

Sortir des carcans

J’ai travaillé 20 ans en entreprise où j’accompagnais au changement les équipes (en savoir + : Linkedin). Le spectre d’intervention s’est vite trouvé restreint et j’ai changé de vie. J’ai appris différents outils thérapeutiques dont j’ai perçu des limites par rapport à ce que je pensais possible (voir mes formations ci-dessous). Je me suis alors imergée dans les enseignements et pratiques bouddhistes (écoles Nyingma et Kagyu), entre autre les aspects psychologie, philosophie et méditation que je ne trouvais pas ailleurs. J’ai trouvé des moyens de transformation éprouvés et vérifiables, en phase avec ma réalité intérieure et mon mode de compréhension. J’ai acquis les mots, le discernement, les moyens et la clarté pour comprendre et exprimer ma réalité. On me donnait les outils pour libérer ce dont je ne voulais plus. J’ai retrouvé mon inspiration, ma source et la sagesse. J’avais 36 ans.

Voir les trames karmiques à l’œuvre

Poser des patchs dans le programme

Dans cette clarté, j’ai réalisé que je captais les tendances karmiques et kleshas à l’oeuvre. Je les entends dans les paroles, les vois dans les gestes, le sais dans les comportements, les capte dans les projections. Nous sommes tous sous le joug de tendances, chacun dans son spectre. Je vois des trames émerger et les liens de causes et conséquences entre les comportements et les trames. Ma vie avec mon époux, Lama, docteur en philosophie bouddhiste, a amené une révélation. Il ne projète ni colère, ni critique, ni pensée négative ou jugeante… Ces ressentis m’étaient totalement inconnus. Cela a affiné ma compréhension des kleshas, des conditionnements subtils. Ce mode de fonctionnement participe grandement à ma double culture (voir Ma  double culture, ça change quoi ?). J’ai appris à dissocier mes tendances de celles des autres et à m’en libérer en introspection. J’ai appris à libérer le plan karmique à la source : les intentions. Ma pratique et mon enseignement sont basés sur la roue du Samsara qui reprend les kleshas, le karma et le processus répétitif de mise en oeuvre dans nos comportements notamment. Tout est là, quels que soient notre culture, nos croyances, nos vies présentes et passées, ici ou ailleurs. Ce processus s’applique à tous.

Devenir ce que nous voulons être

Les possibles sont illimités

J’ai enfin une vue de l’illimité qui m’a poussée à explorer d’autres réalités, d’autres cultures. différents plans de conscience, avec sensibilité et raison. J’ai affiné cette vue avec des pratiques méditatives du Vajrayana, des études de soutras et tantras (enseignements du Bouddha et commentaires) et plusieurs pèlerinages en Inde et au Bhoutan (Voir mes voyages ci-dessous) où il est ordinaire de parler karma, vies dans différents mondes ou pays avec des expériences très variées sous différentes formes. Tout est possible ! Je le savais ! Dans cette vie, j’ai une double influence. Des mémoires de femmes, de Dakinis en Himalaya, et de différentes formes de sagesses m’ont menée au bouddhisme puis à la transmission et la libération karmique (lire Double culture, ça change quoi ?). D’autres mémoires en France me guident vers la raison et la logique. C’est ma double culture. Elle m’a permis d’entrevoir notre manque de discernement du fait de nos croyances, traditions, limites et de notre tendance à rester à la surface des choses et de nous-mêmes. Voir cela, c’est retrouver la liberté de devenir ce que nous voulons être et ne plus être ce que nous sommes déjà. Nous pouvons influencer le programme par un travail intérieur accessible à qui veut cheminer sur cette voie, exigeante mais libératrice.

Mes voyages en Inde et au Bhoutan

Visites des hauts lieux sacrés bouddhistes, pratiques, vie familiale avec mon époux bhoutanais, Khenpo Trinley Gyaltsen, immersion culturelle… voici quelques unes de mes expériences pour illustrer ma double culture et partager ces moments précieux qui contribuent à ce qui agit en moi aujourd’hui.

Le Bhoutan

Au Bhoutan, le conte, la sagesse, l’histoire, les vertus, les Maitres…  sont imbriqués et sont toujours présents et bien vivants dans la culture, entre dévotion et inspiration, bienveillance et générosité, pauvreté et contentement, richesse et altruisme. Histoire et Bouddhisme sont intimement liés. C’est une imprégnation de chaque instant. Le Bhoutan est aussi un pays en transition, qui cherche à développer son économie pour améliorer le quotidien des Bhoutanais et développer les richesses, tout en maintenant sa culture ancestrale de paix extérieure et intérieure. Je fais le souhait que ce pays réussisse ce défi incommensurable.

L’Inde

En Inde, le pays des extrêmes, des plus hautes spiritualités et des castes sous-jacentes, des plus grandes richesses et des misères les plus criantes. Un pays de contrastes qui bouleverse et chamboule, interroge et transforme, fait revivre et reconnecte avec tous les aspects de la vie, sans fard, sans voile. Nous sommes à nu, face à la réalité. Je connais plus spécifiquement de ce pays ses lieux historiques bouddhiques et une partie des monastères et Maîtres du bouddhisme tibétain installés en Inde du Nord. Voici quelques unes de mes expériences fondatrices, à l’aube de mon chemin d’éveil.

Mes Formations & diplômes

Menu