La présence à l’autre

Où êtes-vous quand vous êtes en relation avec l’autre ? 

Etes-vous… avec l’autre ? Avec vous-même, vos pensées, vos ressentis ? Avec des intentions, conscientes ou non ? Dans un processus inconscient qui s’auto-anime et vous emporte ? Dans une stratégie ? Pris par vos préoccupations ? …

Quelle est votre motivation dans votre présence à l’autre ? 

La relation est :

  • Idéale, si votre motivation est portée sur ce qui bénéfique / juste dans la situation, dans une présence juste, ouverte et bienveillante
  • Consciente, si vous avez conscience de vos attentes et de vos projections, sans toutefois pouvoir vous en extraire
  • Inconsciente, si vos samskaras (tendances karmiques) filtrent et agissent en toute impunité et en toute liberté

Soyons honnêtes, dans un mode de fonctionnement ordinaire, la version inconsciente est à l’oeuvre en chacun de nous, et ce quel que soit ce que le mental veut nous faire croire. L’intelligence et les facultés cognitives n’ont que peu d’effet sur la présence juste, ouverte et bienveillante.

Avec quelle vue interagissez-vous avec l’autre ?

Dans toute relation non éveillée, on part de Soi.
Dans la relation éveillée, c’est.
Entre les deux, plusieurs états de conscience se jouent, des plus grossiers aux plus subtils.

Je vous le redemande, où êtes-vous quand vous êtes en relation avec l’autre ?
Etes-vous…. dans l’importance accordée à vous-même ? Dans l’histoire que vous vous racontez et entretenez ? Dans la comparaison ou la compétition ? Dans la peur ? Dans le contrôle ? Dans la fascination ? Dans le désir ? En train de vous cacher ?  En quête d’admiration ? En train de vous dire que vous n’êtes pas à la hauteur ? Avec l’envie d’abréger ? Avec le souhait de fuir ? Dans la volonté de dominer ? Dans votre posture de sauveur ? Dans la culpabilité ? Dans l’insouciance ? En vous demandant ce que vous faites là ?…

A vous de faire vos propres introspections en posant la conscience sur vos samskaras pour amener plus de clarté sur vos processus internes et donner une petite chance à la relation juste, sans attentes ni intentions. Juste parce que c’est ainsi.

Christelle Hauteville-Chadorla

Articles Similaires

Christelle Hauteville Chadorla

Philosophe – Auteure –  Chroniqueuse

L’alliance de 2 belles cultures, française et bhoutanaise, unissant raison, spiritualité et sagesses bouddhistes, pour plus de lucidité et de conscience.

Egalement :
– Formatrice et thérapeute en Libération émotionnelle, mentale et karmique, dans une approche de psychologie, philosophie et méditations bouddhistes appliquées
– Fondatrice et gérante du centre bouddhiste Chadorla

LinkedIn

Dernière publication

Catégories

Restons en contact

Menu